Si certaines douleurs lombaires sont le fait de maladies musculaires ou articulaires, la grande majorité survient du fait de l’adoption de mauvaises postures. C’est pour apporter une réponse à ce problème que le correcteur de posture existe. C’est à ce jour l’une des solutions les plus efficaces pour venir à bout des douleurs lombaires. Pourtant, il reste une énigme pour de nombreuses personnes. Si vous le découvrez pour la première fois, trouvez ici l’essentiel des informations sur cet accessoire.

Correcteur de posture : qu’est-ce que c’est ?

L’appellation de ce gadget ne laisse place à aucune équivoque. Il s’agit d’un dispositif spécialement conçu pour redresser le dos. Du fait de sa forme, le redresse dos apporte un support aux dorsales, aux lombaires et aux cervicales.
En plus de son soutien aux épaules,surtout si celles-ci sont avachies, le dispositif agit également directement sur le cou et la colonne vertébrale. C’est ce qui lui permet de soulager autant les douleurs dorsales que les douleurs thoraciques.

Pour cela, correcteur de posture intègre des bandes élastiques qui enveloppent le haut du dos, même s’il existe également des modèles pour tout le haut du corps, exerçant ainsi une pression. C’est pourquoi on l’appelle également corset de soutien, puisqu’il fonctionne comme un véritable corset de maintien et de correction de posture du dos. Ce qui implique qu’il en existe plusieurs modèles. La plupart du temps, il s’agit de modèles ajustables. Sur le marché, vous en trouverez autant pour homme que pour femme.

Quels sont les différents types de correcteurs de dos ?

Comme vous avez pu le comprendre, il existe plusieurs types de correcteurs de posture. Chacun fonctionne différemment en fonction de sa forme. Pour savoir lequel choisir, il convient de s’intéresser à chacun d’eux.

Le rékilnator

Le rékinator est un correcteur de posture qui descend jusque dans le bas du dos. Très utilisé chez les enfants, son rôle est de corriger la scoliose lorsque celui-ci n’en est qu’à des débuts. Afin de permettre d’avoir une meilleure posture, le rékinator exerce une pression sur le dos pour le maintenir droit, tout en ramenant les épaules en arrière.

Le rékinator orthopédique

Celui-ci se présente sous forme de plusieurs bandes de ruban qui s’entrecroisent dans le dos et sont retenues à l’arrière par un insert généralement en acier et quelquefois en plastique. En tant que dispositif orthopédique, ce rékinator est recommandé dans le traitement des douleurs lombaires et dorsales.

Le correcteur thoracique

Comme son nom l’indique, ce type de correcteur de posture est destiné au thorax. Il est reconnaissable à sa forme très singulière, se présentant comme un petit sac à dos aux côtes assez fermes pour maintenir le thorax. En réalité, il s’agit d’une déclinaison du rékinator qui corrige à la fois la scoliose et la cyphose.

Soutien gorge redresse dos

C’est un maintien dos et épaules spécialement conçu pour les femmes. Il a la forme d’un soutif classique, mais intègre en dessous les sangles sensés forcer la colonne vertébrale à se maintenir droit.

Modèle avec support lombaire

Il s’agit d’un corset de dos combinant aussi une ceinture lombaire. Ainsi, il force à garder une posture droite ou soulage d’éventuelles douleurs lombaires et du bas de dos.

Le siège et l’oreiller ergonomiques

S’ils fonctionnent comme une orthèse de dos, le siège et l’oreiller ergonomiques ne sont pas à proprement parler ce qu’on pourrait appeler des modèles conventionnels. Bien qu’ils corrigent les postures, ils sont moins pratiques que les autres correcteurs, puisqu’ils ne peuvent pas être portés.

Correcteur de posture : qui peut porter ?

Il convient de préciser que les correcteurs de posture disponibles sur le marché actuellement sont à destination à la fois des hommes et des femmes. S’il existe de nombreux modèles mixtes, il en existe également qui sont unisexes. Si le sexe de l’utilisateur reste un critère déterminant les personnes qui peuvent porter un redresse dos, ce n’est pas seul.

Les sportifs

C’est l’un des usages les plus courants du correcteur de posture. La plupart des sportifs qui le portent le font à l’occasion d’exercices de musculation ou de gainage de l’abdomen et du dos. Vous en trouverez autant pour homme que pour femme.

Les femmes ayant une forte poitrine

Si avoir une forte poitrine est considéré comme un atout de séduction, la plupart des femmes que la nature a gâtées souffrent de douleurs de dos du fait de la pression exercée sur cette partie du corps par le poids de la poitrine.
Il en existe donc qui sont même exclusivement réservés aux femmes ayant une forte poitrine. Il soulage fortement les douleurs sous les aisselles. Ce type de ceinture très respirant limite l’humidité et est propice à une aération optimale.

Les personnes souffrant de problèmes de posture

Cyphoses, épaules avachies, douleurs thoraciques ou dorsales, douleurs à la colonne vertébrale… Il s’agit là des maux que peut soulager un correcteur de posture. La plupart d’entre eux s’enfilent comme un sac à dos et se portent très discrètement sous les vêtements.

Pour un parfait ajustement, les fabricants de correcteurs de posture les équipent de sangles velcroajustables qui s’adaptent à votre morphologie. D’autres sont plutôt équipés de sangles élastiques qui se croisent au niveau de la région thoracique.
Le rôle des uns est d’aligner les épaules afin de corriger la courbure du dos et le relâchement des muscles lombaires tandis que celui des autres est de maintenir le thorax.

Comment porter une ceinture dos droit ?

La forme du correcteur de posture le rend très facile à porter. Tout dépend du modèle pour lequel vous optez. Vous devez savoir par exemple qu’un correcteur classique se porte comme un sac à dos. Pour ce faire, vous devez passer vos bras dans les deux sangles latérales qui sont généralement ajustables. Ainsi, il suffit, une fois que le redresse dos est porté, de l’ajuster pour un maintien plus ferme.

Vous devez savoir qu’il existe aujourd’hui des modèles équipés de fermeture magnétique. En l’espèce, des aimants sont intégrés à la structure de l’accessoire, facilitant l’ajustement.
Il faut tout de même, dans les cas d’usage thérapeutique, demander l’avis d’un professionnel, notamment un ostéopathe ou un kinésithérapeute.

Comment bien choisir son correcteur de posture ?

En règle générale, le besoin d’un redresseur de posture se fait ressentir dès la survenue du mal de dos ou du désir de muscler le haut du corps. Si c’est votre cas et que vous avez décidé de vous offrir un correcteur de posture, le choix doit se fonder sur des critères. Quels sont-ils ?

Le modèle

La classification des correcteurs de posture est telle que chaque modèle est dédié à un usage précis. En effet, certains sont à usage non thérapeutique. Vous pourrez les utiliser pour le sport pour faire de la musculation, des abdominaux ou des étirements.
Par contre, d’autres sont exclusivement dédiés à un usage thérapeutique, c’est-à-dire qu’ils servent à corriger un mal de dos, une hernie discale, une douleur des omoplates ou encore une déformation posturale. En l’espèce, on conseille de consulter un ostéopathe ou un kinésithérapeute.

Le matériau

Vous devez savoir que le correcteur de posture se porte des heures durant. Pour cela, le matériau doit être en faveur du confort, rendant le dispositif facile à porter. De même, il doit être hypoallergénique et parfaitement respirant.

L’ergonomie

Si vous vous demandez à quoi vous pouvez évaluer l’ergonomie d’un redresse dos, retenez que son caractère ajustable est l’un des critères les plus importants. Il est en effet préférable d’opter pour un modèle ajustable grâce auquel vous pourrez renforcer la pression si le besoin se fait sentir.
De même, il est plus intéressant d’investir dans un correcteur de posture longue durée, que vous pourrez utiliser pendant au moins 6 mois sans problème.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *