Sciatique, lumbago, lombalgie, arthrose, grossesse… Voilà une liste non exhaustive de causes possibles de mal de dos. Quelle qu’en soit la cause, le mal de dos n’est pas ce qu’il y a de plus facile à supporter. À cela s’ajoute le fait qu’il s’agit d’un mal très handicapant au quotidien qui vous empêche d’avoir une vie sociale normale. Entre le recours aux solutions non médicamenteuses, l’utilisation de mobilier adapté et l’adoption de bonnes habitudes au quotidien, les solutions pour soulager le mal de dos ne manquent pas.

Opter pour des solutions non médicamenteuses

De moins en moins de personnes font l’option des solutions médicamenteuses du fait des risques d’accoutumance et d’addiction liés à leur prise. Si l’option des solutions non médicamenteuses vous permet d’éviter ces potentiels risques, il convient de préciser qu’elle a un effet progressif, quoique durable. Au titre de celles-ci, il y a l’aromathérapie, la phytothérapie, l’ostéopathie, la kinésithérapie et les solutions chauffantes.

L’aromathérapie

L’aromathérapie représente une véritable alternative dans le traitement de plusieurs maladies, dont le mal de dos. Elle repose sur l’utilisation d’huiles essentielles, obtenues par distillation de plantes et de fleurs. De ce fait, elles constituent des concentrés de principes actifs, dont l’efficacité qui s’en trouve décuplée.
Les huiles essentielles sont efficaces pour soulager le mal de dos. Elles agissent directement sur les muscles, les articulations et le système nerveux. Au titre de celles qui cumulent des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires très puissantes, il y a entre autres :

  • L’HE de menthe poivrée ;
  • L’HE de lavande vraie,
  • L’HE de clou de girofle ;
  • L’HE de citronnelle ;
  • L’HE de romarin ;
  • L’HEde genévrier ;
  • L’HE de gaulthérie ;
  • Etc.

Il faut savoir que ces HE ont plusieurs indications. La plus courante dans le cas du mal de dos est le massage de la zone à traiter. S’il est possible d’en utiliser plusieurs simultanément (pas plus de 3), elles doivent être tout de même diluées dans une huile végétale pour éviter les brûlures (amande douce, macadamia, noyau d’abricot, pépins de raisins, d’arnica…).
Pour soulager le mal de dos, il est aussi recommandé de les utiliser dans un bain chaud ou de les diffuser, même si dans le dernier cas, l’efficacité est relative. Dans de rares cas, certaines de ces huiles essentielles peuvent être utilisées par voie orale, mais, sous le contrôle strict d’un aromathérapeute. Certaines peuvent être utilisées sans problèmes par les femmes enceintes pour soulager les douleurs de dos dues à la grossesse. En l’espèce également, cela doit se faire sous le contrôle strict d’un professionnel.

La phytothérapie

La phytothérapie est une médecine alternative qui utilise les vertus des plantes pour soigner. Il convient de préciser qu’il est possible d’associer l’utilisation médicinale des plantes à l’aromathérapie. Tout comme c’est le cas pour les essences végétales, certaines plantes ont de vertus anti-inflammatoires et antalgiques très efficaces pour soulager le mal de dos. Au titre de celles-ci, on peut citer :

  • L’ortie ;
  • La prèle ;
  • Le curcuma ;
  • La valériane ;
  • La scrofulaire ;
  • La reine des prés ;
  • La racine d’harpogophytum ;
  • L’écorce de saule blanc ;
  • Etc.

Chacune de ces plantes agit de façon spécifique. Le saule blanc et la reine des prés étant considérés comme de l’aspirine naturelle, ils ont des effets antalgiques très puissants. L’ortie et la prèle agissent comme des fortifiants osseux tandis que la racine d’harpogophytum est un excellent anti-inflammatoire. Quant au curcuma, il a des propriétés antirhumatismales très appréciables.
Tous peuvent être pris en tisane pour soulager le mal de dos, quoique certains soient disponibles sous forme de gélules et d’autres sous forme d’extraits liquides de plantes fraîches. Sous cette dernière forme, ces plantes se montrent bien plus efficaces en raison du fait que les principes actifs sont plus concentrés.
Quoi qu’il en soit, le traitement doit être pris pour au moins 7 jours pour être efficace et les effets de ces plantes ne se font sentir qu’au bout de 2 à 3 quelques semaines.

L’ostéopathie ou la kinésithérapie

L’une comme l’autre est considérée comme des thérapies manuelles ou des manipulations physiques qui permettent de soulager le mal de dos. Chacune joue pourtant un rôle bien distinct, tout en étant complémentaire. En effet, l’ostéopathie permet de dégager les contractures et de corriger les dysfonctionnements, notamment dans le cas de douleurs aiguës liées à des torticolis ou à un lumbago.
La kinésithérapie a plutôt recours aux massages, étirements, assouplissements pour soulager les douleurs liées à un manque de souplesse ou à une insuffisance musculaire. Elle constitue donc un excellent recours pour soulager la douleur et apaiser les inflammations en cas de cervicalgie chronique ou de lombalgie.
Pour améliorer l’élasticité des tissus musculaires et diminuer la douleur en cas de douleur arthrosique ou de dorsalgie, la kinésithérapie est autant efficace que l’ostéopathie.

Chaleur pour soulager le mal de dos

Il s’agit entre autres du coussin de noyaux de cerise, de coussins électriques chauffants, de la bouillotte et des patchs chauffants. La chaleur étant réputée pour être une solution très efficace dans le soulagement du mal de dos, ces différentes solutions constituent d’excellentes alternatives non médicamenteuses.
L’utilisation du coussin de noyaux de cerise et de la bouillotte nécessite que l’accessoire soit chauffé au microonde quelques secondes et posé au-dessus d’un vêtement directement sur la zone douloureuse. Il faut une séance de 20 minutes en moyenne, 2 à 3 fois par jour pour constater les résultats. Pour utiliser le coussin chauffant, il suffit de le brancher et de l’allumer et il faut tout le travail pour vous.
Quant aux patchs chauffants, il s’agit d’autocollants conçus spécialement pour soulager le mal de dos ou les douleurs cervicales. Une fois posés, ils diffusent de la chaleur de façon continue sur la zone douloureuse et ont un délai d’efficacité d’une demi-journée. Ils présentent l’avantage d’être parfaitement discrets et vous pouvez ainsi les porter sous vos vêtements sans vous sentir encombré.

Utiliser du mobilier adapté

Opter pour des solutions naturelles, c’est bien. Cependant, il faut également que vous adoptiez de bonnes habitudes au quotidien. Cela passe notamment par l’utilisation de mobilier adapté aussi bien pendant la journée que le soir au coucher. Pour ce faire, les deux solutions les plus adaptées pour soulager le mal de dos sont le siège ergonomique et le surmatelas à mémoire de forme.

Le siège ergonomique

Le siège ergonomique est spécialement conçu pour s’adapter votre morphologie quand vous êtes assis. Aussi, il vous permet aussi d’adopter différentes postures sans altérer votre confort. Pour cela, il a des mensurations très précises notamment en ce qui concerne :

  • le dossier réglable en hauteur et en inclinaison ;
  • les accoudoirs réglables en hauteur, en profondeur et en écartement ;
  • le plateau d’assise pivotant ;
  • la profondeur d’assise.

Grâce au rembourrage ferme et poreux à la fois, le siège ergonomique assure un bon appui et une bonne circulation de l’air. Les déplacements sont aussi facilités par le pied du siège à 5 branches équipées de larges roulettes articulées. Ce n’est pas forcément pour soulager le mal de dos, mais le prévenir et assurer le bien-être quand on travaille longtemps assis.

Le surmatelas à mémoire de forme

Comme l’indique son nom, le surmatelas est un matelas de moindre épaisseur qui se pose au-dessus du matelas pour en améliorer le confort. Fabriqué avec de la mousse à mémoire de forme, le surmatelas s’avère être une solution très efficace contre le mal de dos au moment du coucher, surtout si votre matelas est trop dur ou trop mou.
En effet, le rôle de la mousse à mémoire de forme est d’épouser parfaitement la morphologie du corps, tout en apportant le maximum de confort. Avec cette mousse, vous n’avez pas besoin de rechercher pendant des heures la position la plus confortable puisque toutes les positions le sont pour soulager le mal de dos.
Ce qui est favorable au relâchement musculaire qui s’opère la nuit et favorise une meilleure remise en forme. C’est pourquoi on recommande surtout l’utilisation du surmatelas à mémoire de forme dans le soulagement des débuts de lombalgies, précisément les douleurs en barre au niveau des reins, des pathologies de la colonne vertébrale ainsi que les scolioses. Les douleurs de dos consécutives à une grossesse peuvent aussi être soulagées par un surmatelas à mémoire de forme.

À faire et à éviter

Outre l’utilisation des solutions susmentionnées, il est surtout recommandé d’avoir des comportements préventifs et de limiter au maximum tous les comportements qui aggravent le mal de dos.

Sport pour soulager mal de dos

Faire des exercices de façon régulière est un bon moyen de soulager les douleurs dorsales. En l’espèce, ce ne sont pas les exercices qui manquent. Il est par exemple recommandé de faire régulièrement :

  • La marche/marche nordique
  • Le vélo
  • Le yoga
  • Le qi gong, tai chi, karaté
  • Le stretching
  • Les pilates ;
  • L’escalade ;
  • Le gainage dorsal, gym du dos, aqua-dos
  • La natation

À éviter

Autant certains sports sont recommandés pour soulager le mal de dos, autant il est important d’en éviter certains lorsque vous souffrez de douleurs lombaires à savoir :

  • Le judo ;
  • La lutte ;
  • L’aviron ;
  • Le kayak ;
  • Le tennis ;
  • Le badminton ;
  • Le canoë ;
  • Le trampoline ;
  • Le basket-ball ;
  • Les haltères…

L’un des facteurs d’aggravation du mal de dos est l’utilisation de matelas inadapté. En effet, votre matelas ne doit être mis trop dur ni trop mou. On conseille d’utiliser un matelas semi-dur qui représente un très bon compromis.
De même, rester allonger dans votre lit plus qu’il n’en faut provoque des douleurs. Il est donc important de passer le moins possible de temps dans le lit pour soulager le mal de dos.
En somme, des solutions pour soulager efficacement le mal de dos, il n’en manque pas. C’est à vous de choisir celles qui sont les plus adaptées à votre problème. Quoi qu’il en soit, chacune des solutions susmentionnées peut être utilisée conjointement à une autre pour apporter un maximum de soulagement. Il est toujours bien de demander l’avis d’un professionnel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *