Les causes du mal en bas du dos et comment soulager

0
42
Douleur bas de dos : causes, prévention et traitement

Notre mode de vie nous expose à plusieurs problèmes de santé. Au nombre de ceux-ci, les plus courants sont les douleurs au bas de dos. Comme dans toutes maladies, lorsqu’on est bien informé on arrive à s’en prémunir. C’est pour cela que nous vous invitons à en savoir davantage sur les douleurs au bas de dos à travers leurs causes, symptômes, traitements et moyens de prévention.

Les douleurs au bas du dos: de quoi s’agit-il?

Encore appelées lombalgie, les douleurs au bas du dos sont liées à la partie inférieure de la colonne vertébrale. Elles peuvent être auto-diagnostiquées et souvent, être traitées par la personne qui en souffre. Cette maladie peut se présenter selon des degrés variés. Elle peut être aiguë ou chronique.

La lombalgie aiguë est une douleur qui peut durer jusqu’à 4 semaines environ. Cela peut donc occasionner beaucoup d’inconfort amenant ainsi le patient à suspendre certaines activités quotidiennes pendant un moment. La lombalgie chronique quant à elle, est une douleur constante et qui peut s’étendre sur une durée plus longue que celle aiguë. La douleur peut se manifester pendant plus de 3 mois. Ses causes sont parfois difficiles à identifier. Les douleurs au bas du dos perturbent le bien-être du patient et peuvent être générées par plusieurs facteurs.

Qu’est-ce qui peut provoquer les douleurs au bas du dos?

Généralement, les douleurs occasionnées par le mal du bas de dos ne sont pas liées à une lésion majeure ou à de graves troubles. Ils sont associés aux muscles, aux ligaments, aux vertèbres, aux disques intervertébraux, etc. Ainsi, il n’est pas aisé de déterminer avec précision la source des douleurs qui, la plupart du temps, disparaissent après quelques jours. Les douleurs au bas du dos ont donc des causes très variées. Elles peuvent être dues à l’adoption de mauvaises postures agissant sur la colonne vertébrale. Une fracture, une rupture de disque ou une arthrose peuvent également en être la cause. Lorsque vous n’effectuez pas régulièrement des exercices physiques, vous créez un contexte idéal pour l’apparition des douleurs au niveau du bas du dos.

Cependant, dans certains cas, la lombalgie peut être le signe d’une maladie grave. Ainsi, elle peut être provoqué par :

  • Une lésion ligamentaire ou musculaire ;
  • Une dégénérescence des disques intervertébraux ;
  • Une hernie discale ;
  • Un problème gynécologique ;
  • Un spondylolisthésis.

Les lésions musculaires ou ligamentaires se produisent à la suite d’un effort, une torsion inhabituelle ou une accumulation de microlésions provoquées par des mouvements répétitifs. Les personnes les plus à risque pour les douleurs du bas dos sont ceux en mauvaise forme physique ou exerçant des activités physiques nécessitant beaucoup d’effort.

La dégénérescence des disques intervertébraux se manifeste souvent dans la soixantaine. Toutefois, elle peut également se manifester beaucoup plus tôt, chez les personnes pratiquant des activités engendrant une pression sur leur colonne vertébrale. Les disques intervertébraux sont constitués de fibrocartilages permettant de faibles mouvements des vertèbres. Avec le vieillissement, ils perdent leur aspect élastique. Cette dégénérescence peut dans certains cas être à l’origine d’une douleur du bas du dos.

Lorsque vous exercez des efforts physiques intenses, vous pouvez être atteint de la hernie discale. Elle se manifeste à travers le déplacement ou le débordement du contenu gélatineux du disque intervertébral. Il s’en suit une compression des racines nerveuses provoquant des douleurs pouvant attaquer le bas du dos.

Certaines femmes ont des maux de dos en bas à la suite d’un problème gynécologique. Ces douleurs peuvent se manifester à l’apparition des menstrues ou après une endométriose, etc. Dans ces cas, elles ne proviennent certes pas de la région lombaire, mais elles se propagent tout de même jusqu’au bas du dos.

Comment se manifestent les douleurs au bas du dos?

Les douleurs au bas du dos peuvent être diagnostiquées par l’individu qui en souffre. Les zones douloureuses sont généralement :

  • le dos
  • les muscles
  • les os
  • la hanche
  • les jambes

Mais aussi, il peut également se produire des fourmillements ou engourdissements des jambes ou de la colonne vertébrale. Il peut aussi s’agir de dysfonctionnements articulaires ainsi que des spasmes musculaires. Dans le cas d’une lombalgie bénigne, ce qui est souvent le cas (absence de lésion majeure), le médecin pourra prescrire un examen d’imagerie. Par contre, en présence de symptômes neurologiques en plus du mal en bas du dos, il se doit de recommander l’imagerie afin de mieux explorer la partie douloureuse pour un meilleur diagnostic.

Comment peut-on traiter la douleur au bas du dos?

Le traitement dans le cas d’une lombalgie aiguë repose sur la prise d’analgésiques ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans certains cas, un simple respect des règles d’hygiène de vie permet de venir à bout du mal. Le plus souvent, la douleur au bas du dos s’estompe généralement d’elle-même en quelques jours. Des séances de kinésithérapie et de massage peuvent également aider à soulager. Dans quelques cas, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire. Lorsque vous voyez les symptômes apparaître, le plus judicieux est de se rendre chez un rhumatologue afin de bénéficier d’un meilleur traitement.

Quelques conseils pour éviter la douleur au bas du dos.

La sensation de douleurs du bas de dos provoque un état de malaise. Afin de l’éviter, il est important d’adopter une hygiène de vie saine. Il faut donc pratiquer du sport pour détendre les muscles. Le yoga, la natation, le vélo ou la course à pied sont des pratiques sportives très efficaces. Les mauvaises postures et le port de lourdes charges doivent être proscrits. Il est de même de la consommation de tabac et d’alcool.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici